Mes conseils pour bien utiliser votre taille-haie

La haie est une séparation végétale naturelle et élégante, à condition de bien l’entretenir. Tailler une haie pour qu’elle soit bien fournie, dense voir compacte pour préserver son intimité ou simplement pour faire joli, demande quelques connaissances. Rassurez-vous, rien qui soit hors de votre portée ou de celle de votre taille-haie, si vous l’avez bien choisi en fonction de votre espace et de votre végétation. Il s’agira de limiter la pousse de vos buissons et arbustes en hauteur et en largeur pour qu’ils restent ordonnés et qu’ils adoptent la forme de vos envies.

taille_haie_guide_bien_utiliser

Pour contenir les envies d’évasion de vos haies, vous serez amené à utiliser un taille-haie, qu’il soit électrique ou thermique. Mais il ne faudra pas tailler vos espaces verts à n’importe quel moment ! Ni de n’importe quelle façon. Vous devrez également respecter quelques consignes de sécurité, car c’est un appareil dangereux à utiliser si vous ne les suivez pas. Même si les protocoles de sécurité des constructeurs d’aujourd’hui permettent une plus grande liberté de mouvement, diminuant les risques de façon conséquente.

Que vos haies soient grandes ou petites, aux branches fines ou épaisses, je vous propose quelques conseils simples afin de vous permettre d’arriver au résultat souhaité, sans efforts et sans manipulations inutiles.

Quand et comment tailler une haie ?

Commençons par quelques principes de base, toujours bon à connaitre ou à se rappeler. Pour être efficace, il ne faut pas aller à l’encontre de la Nature et de ses lois. C’est pourquoi on ne taille pas quand bon vous semble, ni de façon intempestive. Lorsque vous commencez le travail, il est bon de le terminer dans la même journée, au pire le lendemain. Il est conseillé de maintenir un équilibre et une régularité pour que votre végétation se sente bien et prenne le rythme de pousse que vous lui imposez.

Du reste, je n’ai pas de règles strictes comme d’autres professionnels pour la taille à proprement parlé. J’ai surtout avec les années appris quelques astuces simples, souvent logiques, qui vous permettront de travailler plus vite et plus efficacement. Sachez simplement que couper sans repères, à l’œil comme on dit, est compliqué pour espérer obtenir une haie de thuyas rectiligne par exemple. C’est pourquoi je vous recommande l’utilisation de cordeaux et de piquets comme point de repère pour vous aider à progresser.

Quand couper ?

Selon les jardiniers, la végétation, la météo tout au long de l’année, vous pouvez vous contenter d’une taille annuelle. Mais vous allez probablement y passer pas mal de temps et découvrir à quel point la Nature fait ce qu’elle veut. Aussi, je préfère tailler deux à trois fois par an, pour être plus tranquille le moment venu et obtenir plus rapidement des haies denses. A quel moment de l’année devez-vous tailler ? Le printemps et l’été sont des saisons parfaites pour cela. Plus particulièrement en avril-mai et en août-septembre, périodes de l’année où la croissance de votre végétation se termine.

Petite exception pour les résineux, les conifères par exemple, qu’il est judicieux de tailler en juin-juillet, voir même en hiver si vous souhaitez les tailler deux fois par an. Tout simplement parce que ce ne sont pas des périodes de montée de sève. La cicatrisation est ainsi plus rapide et vous épargnez la lame de votre taille-haie de dépôt de sève, qu’il faut impérativement nettoyer pour préserver la lame (avec de l’alcool à brûler).

Pour les massifs fleuris, attendez simplement la fin de la période de floraison pour tailler.

taille_haie_guide_bien_utiliser_perche_telescopique_haies_hautes

Comment couper ?

Vous pensiez qu’il n’y avait pas vraiment de règles pour couper vos haies ? Il est d’usage de commencer par le sommet de votre haie avant d’enchaîner par les côtés. C’est le moment de sortir ce qui vous sert de repères pour bien couper droit, à plat ou en pointe selon vos envies et les possibilités. Que vous possédiez un taille-électrique ou un taille-haie thermique, les mouvements de coupe sont les mêmes, en arc de cercle, de bas en haut et non l’inverse, pour ne pas que les branchages coupés soient retenus d’une quelconque façon de tomber au sol. Je vous donne quelques pistes dans mon guide d’achat pour mieux déterminer quel type de taille-haie vous correspond le plus.

Pensez également à maintenir d’assez près le taille-haie vers vous pour ne pas mettre tout le poids de l’appareil dans les bras. Les taille-haie électrique sont vraiment top sur ce point, avec des appareils qui pèsent parfois moins de 3 kilos ! Autre point important si vous voulez une même densité de végétation de bas en haut, taillez un peu moins court la base de votre haie. Cela donne de la lumière à l’ensemble de la haie de façon uniforme et évite les trous de végétation, notamment en base.

Vous serez amené à couper soit de façon verticale, soit de façon horizontale, voici quelques techniques de coupe :

  • Coupe verticale : pour les côtés de vos haies, il s’agit de décrire des arcs de cercle de bas en haut et d’user des deux côtés de la lame de votre taille-haie ;
  • Coupe horizontale : pour le haut de vos haies et les sommets, vous devrez couper du milieu vers les bords pour permettre aux branches coupés de tomber par terre. L’inclinaison de la lame est importante et est conseillé entre 0 et 10° pour avancer efficacement.

Comment tailler en hauteur ?

Tailler une haie à hauteur d’homme, c’est plutôt facile une fois qu’on connaît les bonnes astuces, comme je viens de vous en donner. Mais qu’en est-il des haies hautes, de nos chers thuyas et cyprès qui aiment s’étirer vers le ciel  et dépasser les deux mètres de haut ? Vous avez toujours la solution de l’escabeau, ou d’une échelle double, mais entre nous, c’est plutôt dangereux et demande un savant mélange d’équilibre et de dextérité.

Il existe aujourd’hui un accessoire dont je ne pourrais plus me passer : la perche ou manche télescopique. Cet accessoire vous permet d’ajouter un mètre supplémentaire de hauteur, facilitant la coupe des haies hautes. Orientable et pratique, vous pourrez ainsi tailler vos haies depuis le sol, en toute sécurité.

Je vous propose une vidéo réalisée par une enseigne célèbre de bricolage qui résume assez bien ce que je viens de vous conseiller sur la taille d’une haie :

Entretenir votre taille-haie

Savoir comment tailler et à quel moment c’est très bien, mais qu’en est-il des moments où votre taille-haie est rangé au garage, une fois la saison des tailles achevées ? La plupart des jardiniers traite cet outil de façon ordinaire, un peu comme un sécateur que l’on range après usage, sans plus s’en soucier jusqu’à la prochaine utilisation. Mais il ne faut pas s’étonner ensuite d’avoir une lame qui se dégrade au fil des utilisations, voir qui tombe en panne. C’est pourquoi un nettoyage et un entretien régulier de votre taille-haie est très important ! Je vous donne quelques conseils pour prendre soin de votre taille-haie, qu’il soit électrique ou thermique.

Prendre soin de la lame en la nettoyant

C’est elle qui vous permet de tailler vos haies de façon nette et qui fait presque tout le boulot, il est donc normal de s’en soucier après chaque utilisation. Je vous recommande de la nettoyer après usage avec de l’alcool à brûler, pour enlever des traces éventuelles de sève et d’insectes. Cela évite également  l’oxydation de la lame avec le temps.

Vérifier, resserrer, graisser

Le matériel de jardinage est très sensible aux vibrations et à l’utilisation prolongée, c’est le cas des taille-haie. Surtout en ce qui concerne les taille-haie thermique, plus capricieux, plutôt destinés aux bricoleurs. Il est donc judicieux de vérifier la visserie avant chaque utilisation et de resserrer ce qui doit l’être le cas échéant. Plus particulièrement celle de la lame, qui doit toujours être bien fixée au reste de l’appareil. Vérifiez qu’il n’y ait pas de jeu entre les deux parties de la lame, cela peut s’avérer dangereux.

Hormis l’alcool à brûler, vous devrez aussi graisser régulièrement la lame avec de l’huile. Il existe des bombes spéciales dans le commerce mais l’huile de cuisine peut également faire l’affaire. Graisser la lame aide à la garder imperméable et à réduire les risques qu’elle se grip et abîme le moteur en forçant le mécanisme. Lorsque vous rangez votre taille-haie pour l’hiver ou entre chaque période de coupe, assurez-vous de le faire et de protéger la lame dans un fourreau de protection. Il est souvent inclus avec votre achat.

L’affûtage pour ne pas perdre en efficacité

Dernier point important concernant l’entretien de votre taille-haie, l’affûtage de la lame. Il est clair qu’une lame émoussée ne saura pas rendre justice à vos haies, ni à l’appareil en lui-même en voyant ses performances diminuer à chaque utilisation. Déjà, si vous entretenez la lame avec de l’alcool à brûler et de l’huile, vous constaterez assez vite que cela aide à la garder coupante comme aux premiers jours. Mais selon votre utilisation, vous serez un jour contraint de procéder à l’affûtage de la lame et des dents.

En général, je préfère confier ce travail à des professionnels, pour un tarif raisonnable. Mais si vous préférez le faire vous-même, il existe des petites meuleuses et des petits affûteurs spéciaux disponible dans le commerce. Le problème c’est que ce n’est pas aussi simple que de tailler son sécateur. Vous aurez à démonter les deux lames que composent votre taille-haie et ce n’est pas toujours une manipulation simple, sans risques. Et pour le remonter, c’est encore plus compliqué et dangereux, car au moindre dysfonctionnement lié à un mauvais montage de votre part, ce sont les problèmes assurés ! Alors, si vous n’êtes pas sûr de ce que vous faites, faites appel aux services de professionnels.

taille_haie_guide_bien_utiliser_securite_tenue_lunette_protection

Travailler en toute sécurité

Lorsque vous manipulez un taille-haie, il faut veiller à vous protéger et à protéger les éventuelles personnes proches de vous. Les enfants, les animaux, ils ne doivent pas traîner dans vos pattes lorsque vous entretenez vos haies, c’est pour leur bien et le vôtre ! Ils peuvent être exposés aux projections de branches ou se prendre les pieds dans le fil électrique, causer des accidents alors que vous êtes sur l’escabeau… Pour bien rester concentré, maintenez-les à distance !

Equipez-vous pour protéger votre corps et votre visage des débris végétaux ou d’une branche qui pourrait atteindre vos yeux. Vous pouvez porter des lunettes de protection, des gants de chantier (épais), de chaussure de travail et de vêtements longs pour protéger la peau. Plus vos haies sont grandes et plus vous aurez besoin d’un équipement de protection. Au moins taillez pas vos haies le torse nu ou en tongs ! Faites preuve de bon sens notamment ce qui concerne la météo, s’il pleut, reportez votre journée de travail, car les taille-haie n’aiment pas l’eau.

Enfin, lors de l’utilisation de votre taille-haie, assurez-vous d’avoir lu toutes les précautions d’emploi incluses avec l’appareil. Bien comprendre ce que vous avez entre les mains et comment s’en servir est la meilleure façon d’éviter l’accident.

Vous êtes prêt désormais à bien choisir votre taille-haie pour entretenir vos espaces verts !